Living Book of Anatomy at Inria Grenoble Alpes Showroom - Grenoble, France (ongoing).

Le showroom est destiné à rendre visible et expliquer les travaux et résultats des équipes de recherche afin de :

  • faciliter les visites externes et l’émergence de partenariats industriels. Le showroom permettra d’organiser plus facilement et de manière plus souple les visites des partenaires industriels, et permettra également d’ouvrir de nouvelles possibilités de partenariat.
  • faciliter la mission pédagogique de la médiation scientifique qui est une mission importante d’Inria. Le showroom permettra d’accueillir plus facilement, y compris en dehors

Le showroom est destiné à rendre visible et expliquer les travaux et résultats des équipes de recherche afin de :
  • faciliter les visites externes et l’émergence de partenariats industriels. Le showroom permettra d’organiser plus facilement et de manière plus souple les visites des partenaires industriels, et permettra également d’ouvrir de nouvelles possibilités de partenariat.
  • faciliter la mission pédagogique de la médiation scientifique qui est une mission importante d’Inria. Le showroom permettra d’accueillir plus facilement, y compris en dehors

La figure présente les plans du showroom. A l’entrée du showroom, les visiteurs disposeront d’une borne d’accueil composée d’une tablette tactile et d’un écran. Ce dispositif permettra de diffuser, à la demande, des informations relatives à l’institut ainsi que des informations sur le contenu du showroom. En entrant dans le showroom, sur le mur de droite (voir image de droite de la figure), nous aurons le monde « virtuel » constitué de 2 espaces de démonstrations chacun présentant 2 démonstrations au choix, dont la démonstration du LBA. le showroom s’adresse au grand public et au public de l’éducation nationale. L’objectif de la médiation scientifique au sein d’INRIA est de permettre au grand public et aux scolaires (élèves et enseignants) de mieux comprendre le monde numérique dans lequel ils évoluent.

Living Book of Anatomy at Congrès des morphologistes - Toulouse, France 2016.

Dans le but de présenter nos travaux à des professionnels du domaine médical, nous avons présenté le LBA au « Congrès des morphologistes Français 2016 ». La figure E.4 présente quelques photos du stand LBA pendant le congrès. Cette démonstration utilise les mêmes éléments technologiques que la démonstration présentée en section E.4. Grâce à cette démonstration, nous avons pu obtenir des retours intéressants à propos du réalisme anatomique de la visualisation ainsi que quelques pistes de développement pour des outils d’apprentissage.

Living Book of Anatomy at Consumer Electronics Show - Las Vegas, United States 2016.

Dans le cadre d’une collaboration avec la start-up AnatoScope [7], nous avons présenté le LBA aux « Consumer Electronics Show 2016 ». La figure E.3 présente quelques photos du stand AnatoScope. Nous avons présenté un miroir interactif en réalité augmentée, pour pouvoir obtenir un recalage très rapide, nous avons utilisée la méthode de recalage par skinning (voir section 4.3). Cette démonstration nous as permis de présenter nos travaux dans le domaine de l’industrie pour juger du potentiel économique d’une telle approche.

Living Book of Anatomy at Siggraph Asia, Emerging Technologies - Kobe, Japan 2015.

Dans le but de présenter nos travaux à la communauté de chercheurs en informatique graphique, nous avons développé une démonstration pour « Emerging Technologies, Siggraph Asia 2015 » [18]. La figure E.2 présente quelques photos du stand « Living Book of Anatomy ». Dans le cadre de cette démonstration, nous avons présenté un miroir interactif sans réalité augmentée, pour la phase de recalage, nous avons utilisé un recalage complexe avec peau simplifiée (voir page 89). Cette première démonstration nous as permis de valider notre outil en terme de robustesse. Elle nous as également permis d’avoir des retours utilisateurs intéressants.

X-Ray Tablet for the visualization of anatomy and anatomy knowledge

x-ray tablet

Les connaissances anatomiques sont à la base de la pratique médicale et chirurgicale. Pour faciliter l'apprentissage de l’anatomie en mouvement, nous proposons le projet « Living Book of Anatomy » basé sur la théorie de l’embodiment : « apprendre à travers nos expériences sensori-motrices ». Dans ce travail, une plate-forme kinect/ordinateur a été mise en place afin de détecter positionnement et mouvement de l’utilisateur dans le but d’afficher des informations anatomiques correspondant au mouvement effectué par l’utilisateur : trajectoires des os, activation des muscles.
Le but de ce stage sera d’ajouter une tablette à cette plate-forme : le type de la tablette sera à définir. À terme, la tablette permettra la visualisation par l’utilisateur d’une portion de son anatomie en fonction du positionnement de la tablette par rapport au corps. Celle-ci permettra également d’interagir avec les données anatomiques : se déplacer dans les couches anatomiques, afficher ou cacher certaines données (exemple : muscles, os, etc.) comme une sorte de loupe à rayons X, ou encore afficher du contenu pédagogique associé à cette partie du corps (vidéo, images, dessins anatomiques, etc.) Certaines techniques d’interaction développées vont permettre d’interagir de façon efficace, en particulier pour pointer de façon précise sur un élément numérique. http://iihm.imag.fr/tvincent/har_pointing/index.html Ce stage se fera en deux étapes : « Mise en place de la plate-forme » et « Application préliminaire pour la visualisation ».

Mise en place de la plate-forme : Dans un premier temps, l’étudiant devra inter-connecter la tablette et la plateforme kinect/ordinateur pré-existante. Différentes techniques d’interaction pour une navigation ergonomique pourront être mise en place. Pour cette partie des questions se posent sur la compatibilité de certaines tablettes avec notre système, par exemple, sera-t-il possible de connecter une tablette iOS sur une plate-forme Windows 8 ?
Application préliminaire de visualisation : En utilisant les données à disposition (flux kinect, capteur gyroscopique de la tablette, flux tablette, etc…), Il faudra trouver la position et l’orientation de la tablette par rapport au corps de l’utilisateur. Ces données seront alors utilisées pour placer la caméra dans notre scène de simulation et afficher les données anatomiques correspondantes sur la tablette. Pour cette partie, différentes approches peuvent être envisagées : approche marqueur et vision, utilisation d’une kinect supplémentaire dédiée au calcul du positionnement de la tablette, calcul du positionnement de la tablette en fonction d’une initiation soigneuse par une position de référence, etc…

Ce sujet est proposé en co-encadrement par l’équipe gmcao de TIMC (contact Jocelyne troccaz), l’équipe ihm du LIG (contact Laurence Nigay), et l’équipe imagine de l’INRIA (contact François Faure). Ce sujet à donné lieu à un stage d'initiation à la recherche de trois mois réalisé par Louis Amore et encadré par Armelle Bauer.